Atagoul, la forêt des chats