Les gardiens du Louvre

Résumé

Au terme d'un voyage collectif en Europe, un dessinateur japonais fait étape en solitaire à Paris, dans l'idée de visiter les musées de la capitale. Mais, cloué au lit de sa chambre d'hôtel par une fièvre insidieuse, il se trouve confronté avant tout à une forme de solitude absolue, celle des souffrants en terre étrangère, privés de tout recours immédiat au coeur de l'inconnu. Alors que le mal lui laisse quelque répit, il met son projet à exécution, et se perd dans les allées bondées du Louvre. Très vite, il va découvrir bien des facettes insoupçonnées de ce musée-monde, à la rencontre d'oeuvres et d'artistes de diverses époques, au cours d'un périple oscillant entre rêve et réalité, qui le mènera pour finir à la croisée des chemins entre tragédie collective et histoire personnelle.

Avec cet album en forme de voyage intérieur, Jirô Taniguchi nous invite à une traversée temporelle et artistique à la découverte d'un esprit des lieux, sous la houlette de quelques figures tutélaires, familières ou méconnues... Car le Louvre a ses gardiens.

Après Le Journal de mon père et Quartier lointain, voici le nouveau grand récit de Jirô Taniguchi ! Après un mois passé au musée du Louvre en mai 2013, il signe un récit en couleurs directes tout en délicatesse, une traversée temporelle et artistique à la découverte des figures tutélaires, familières et méconnues... les gardiens du Louvre !

Décédé en février 2017, Jirô Taniguchi, le plus francophile des mangakas japonais, laisse une œuvre immense. En mai 2013, il avait passé un mois à arpenter le musée du Louvre. Il était retourné au Japon avec l’idée d’un récit tout en délicatesse et en couleur. Pour lui rendre hommage et à l’occasion des 15 ans de la collection musée du Louvre/Futuropolis, voici l’édition originale en couleur, telle qu’elle a été publiée initialement au Japon, avec 8 pages supplémentaires, parues seulement dans l’édition noir & blanc.